chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- Le petit chien est mort. 06-10-13.

Et bien oui, vous pensiez tout connaitre, ou plus ou moins, de l’histoire, mais apprenez une chose supplémentaire  et qui explique tout (pourquoi l’était si fort, pourquoi l’était païen puis plus, pourquoi l’avait des poils partout…): CLOVIS EST UN MONSTER HIGH (les poupées vampire à la mode pour les incultes), et puis c’est tout.

Puisque c’est Lili-Puce qui le dit.

Bon, après un débat rapide et une vérification prompte sur le net, on en a conclut que Cléo et Clawdeen pouvait faire l’affaire en figurines affreuses, mais Clovis, tout droit sortit de la leçon d’histoire de Fafa, reste à tout jamais le premier roi des francs qui fit de Paris sa capitale, dont le grand-père s’appelait Mérovée …(ai bien retenu la leçon moi aussi).

 

Nous avons également la phrase du jour, attribuée, une fois n’est pas coutume, à Princesse-Fafa : « Les vendanges, c’est quand on fait le plein d’essence ! ». Ok, on sent bien qu’il y a quelque chose qui s’explique mais c’est un poil déroutant quand même. Donc, la miss nous parlait en fait des vidanges, qui sont plus un plein d’huile que d’essence, mais bon, à huit ans, on ne peut pas être calée en histoire mérovingienne ET en mécanique, il faut faire un choix !    

 

Pour me rassurer, je me rends compte que mes filles ne sont pas les seules à faire dans le surréalisme.

Hier matin, sur France Inter, ne voilà-t-il pas que j’entends cela: « Dans un instant, on va parler d’un sujet dont on parle peu:… …(suspens) les champignons… …hallucinogènes. » Bon. Bien.

C’est vrai qu’on ne pense pas toujours à aborder ce genre de sujet à table: pour ou contre les champignons hallucinogènes ? A six et huit ans, il est grand temps d’élever le débat: les filles, sachez le, il n'y a pas que les champignons des schtroumphs et de Paris dans la vie !

 

Puisqu’on en est dans les victuailles, Lili-Puce me racontait tout à l’heure ce qu’elle avait mangé chez sa copine.

Alors, une « petite » parenthèse pour les parents intéressés, notez bien l’astuce: les filles mangent une fois chacune chez une de leur copine qui mange à son tour à la maison un autre jour (ce qui me fait quatre enfant d’un coup mais ça va, je gère…presque…quand je ne les oublie pas…) bref, ça permet de les sortir deux fois de cette cantine infâme et d’avoir bonne conscience tout en n’ayant qu’un seul repas par semaine à préparer. Et, en plus, les repas entre copines, et bien c’est top: ça rit, ça cause chiffon ou champignons ou mérovingiens; bref, que du plaisir.

Lili-Puce me narrait donc son repas: « Aloooors, aujourd’huiiiii (oui, elle aime trainer sur les voyelles), on a mangéééééé des croquettes. Non mais pas des croquettes pour chat hein ! »

Ha ben tu m’étonnes ! D’autant qu’elle n’a même pas de chat la copine. Ç’aurait été tordu de la part de la mère d’acheter des croquettes félines rien que pour les filles, non ? Mais bon, Lili-Puce  sent le besoin de préciser (peut-être parce que sa sœur a une copine qui en mange parfois en douce...je sens des parents inquiets mais non, je ne dénoncerais pas...ce n'est pas mon genre...pas sur ce blog en tout cas...appelez moi si vous avez un doute... )

 

Ça me fait penser qu’une autre de ses copines venait d’être invitée ce matin chez une autre de ses copine (oui, moi aussi j’aime être précise), elle en était toute heureuse car elle savait que sa cops avait un chaton adorable à la maison. « Ha non, précise l’enfant, ma mère a roulé sur sa tête ce matin. On ne l’a plus. Mais ce n’est pas grave car ma grand-mère en a un autre et on pourra le donner quand même à la dame qui voulait le premier chaton ». Si ce n’est pas de l’aplomb ça, un sens aigüe de l’organisation…et une absence totale de compassion…Bon, chaque enfant gère son chagrin comme il peut (fait un peu peur quand même...)

 

En parlant de mort subite (mais non, pas la bière), j’ai dû aussi annoncer, à mes filles, la mort du petit chien de leurs cousins . Bon, dans un sens, c’était un peu moins grave que prévu puisque je ne l’ai appris que six mois plus tard. Ça atténue, non ? Il y a presque prescription, hein ? Bref, elles l’ont pas trop mal pris (et en même ce n’était pas le leur non plus). Dire que je le blâmais, le trouvant trop fainéant, alors qu’en fait, il avait un problème au cœur le toutou (il est mort d’un coup, tout jeune)…j’ai presque mauvaise conscience maintenant…et en même temps, je ne suis pas trop branchée petits chiens (j’aimais bien celui qui explosait dans Groland, le yorkshire…ça faisait du bien, non ?...)

 

IMG_8913b.jpg
Moi, je n’aime que mon chat (et puis mes gosses, mon homme…et puis c’est déjà bien, parce que c’est du boulot tout ça !)

 

Pour les nouveautés photo, vous pouvez allez voir par là :

/blog/photos-cat-354130-1948694641-nouveautes_.html

 

 

 

 

 Et toujours un peu plus d'actualités sur la page facebook du site :

 

https://www.facebook.com/pages/Chroniques-dune-m%C3%A8re-au-foyer-mais-pas-que/1406337782921699

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

CHRONIQUES D'UNE MÈRE AU FOYER MAIS PAS QUE.

 



08/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres