chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- Approximativius languinus. 12-03-15

 

« Mamam, t’es fin comme un crapaud ! »

Bon. Bien…Comment le prendre (ça semble pourtant être un compliment à la base, mais étrangement, ça sonne autrement…)

Outre le fait que c’est grammaticalement incorrect, je suis fine comme une crapaude pour être exacte, très chère, cette métaphore me remplit de perplexité et je ne suis pas la seule. Princesse-Fafa fait donc remarquer à sa sœur que, tout de même, c’est pas fin un crapaud ; et sa remarque non plus du même coup !...

Réponse de l’intéressée (7 ans tout de même) : « Ha bon ?! »

Moi : … ???

Sa sœur : pfff…Tu sais pas ça ?

Oui, parfois, elle nous inquiète un peu, elle a sans aucun doute une excuse atténuante, une explication hasardeuse, ou bien, elle voulait dire « comme un canot/ un capot/ un traineau… un râteau ! » (image un peu plus probable, mais tout aussi désobligeante en fait). Bon, bref, il est trop nul son compliment.

Elle a donc tenté de rattraper le coup en choisissant le mot feuille à la place de crapaud, un peu trop fin peut être pour le coup, mais ce n’est pas bien grave, on va dire que c’est l’intention qui compte (me dire un truc gentil au départ)…un crapaud tout de même….pourquoi pas une limace…ou un blobfish . Pour info:

blobfish-poisson-presentation.jpg
En même temps, cet été, allongée dans un hamac auprès de sa grand-mère elle lui déclarait : « On est bien là mamie, hein, avec toutes ces mygales ! »

Bien entendu, nous ne faisons aucun élevage intensif de ses bestioles. Par contre, en Provence, il y aurait comme qui dirait plein de cigales. A bon entendeur…

 

Avant d’emmener les filles voir « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu », j’ai demandé à Fafa si l’une de ses copines l’avait vu. Affirmatif, Fafa se lance donc dans le pitch, totalement surréaliste, du film (soi-disant résumé par sa copine…qui a démenti par la suite, son honneur est sauf !...celui de ma fille beaucoup moins…dommage…) :

- Alors, c’est l’histoire de trois sœurs. La première, elle épouse un noir, la deuxième un juif, et la troisième un chihuahua ! 

- Hein, quoi ? Un chihuahua ? N’importe quoi ! C’est pas trop possible ça ! T’as dû mal comprendre.

- Si, si, je t’assure, elle a bien dit un chihuahua !

- Non mais je te dis que tu as mal compris, personne ne peut épouser un chihuahua.

- Non mais tu connais ma copine, elle dit pas n’importe quoi, elle a dit un chihuahua. Je sais bien que c’est bizarre mais c’est comme ça !

Je m’interroge : serait-on allé trop loin dans l’explication du mariage pour tous ? Là, c’est sûr, elle en a une notion, ma foi, très vaste ! Après les explications clarifiant le complexe d’Œdipe (on ne peut pas épouser ses parents), il va peut-être falloir élargir au fait que, le chat non plus elle ne pourra pas l’épouser, mâle OU femelle d’ailleurs (j’espère qu’elle s’en doutait un peu tout de même…faudra-t-il rajouter aussi un interdit pour les plantes vertes ?...)

 

Mais dans leurs approximations, il n’y en a pas que des étranges, il y en a aussi de très poétiques,voir même magiques.

Ainsi, partant en vacances cet été, Lili-Puce de s’écrier : « Chouette, on va à Biscarabosse !!! »

Sa sœur ayant ri de bon cœur (comme nous d’ailleurs), Lili-Puce décide finalement de le prendre mal : « Arrête Fafa, tu me gâche la vie à répéter tout ce que je fais de drôle, je vais te mettre un scotch sur la bouche ! »…à savoir, Lili-Puce a une nette tendance à scotcher un peu tout ce qu’elle trouve (j’ai même fini par lui offrir une scotcheuse, vous n’imaginez pas son bonheur…)

…Pour sûr qu’elle serait capable de me scotcher les doigts si elle lisait ce que j’écris en ce moment, et pourtant, tout ceci étant adorable (et elle aussi d’ailleurs), un jour sans doute elle m’en remerciera (ou bien elle me fera un procès…à choisir, je préfère encore le scotch…avec des glaçons bien sûr…)

 

Ceci est une image en approximation également (pas de raison de n’utiliser cette notion que lexicalement !) :

 

008.jpg

 

Celle-ci s'appelle: "La petite Sourcière" (et non pas sorcière, il faudrait vois à ne pas tout mélanger...). Ma petite crapaude à moi donc...

Plus d’images « Vibrantes » sur le site : blog4ever.com/photos/les-vibrantes-1

 

Pour plus d'actualités, la page facebook des chroniques: https://www.facebook.com/pages/Chroniques-dune-m%C3%A8re-au-foyer-mais-pas-que/1406337782921699

 

Article précédent: http://meremaispasque.blog4ever.com/relativite-01-03-15

 

 

 

CHRONIQUES D'UNE MERE AU FOYER MAIS PAS QUE...déménage. Article aussi lisible ici: http://meresmaispasque.blogspot.fr/2015/04/approximativius-languinus.html



12/03/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres