chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- De l’optimisme coriace. 18-02-2014/Chroniques d'une mère au foyer...

 

Parce qu’une video d’Hubert Reeves découverte via facebook, m’a donné un gros coup de blues  (à voir ici si vous avez le courage: 6ième extinction de masse . Celle-là, je n’ai même pas osé la partager sur ma propre page, encore plus déprimante qu’un dimanche tout pluvieux de novembre, c’est dire) j’ai préféré choisir, pour le titre et le thème de cette chronique, une expression du Boss (Bruce Springsteen pour les très très incultes) à propos de l’intitulé de son dernier album : « Hope ».

En parlant du boss, ça me fait penser à cette phrase classieuse, et pour cause, c’est du Barak Obama dans le texte : « Je suis peut-être président, mais lui, …c’est le boss ! ». Tout est dit, il me semble…

 

Je mets la barre d’autant plus haut pour cette chronique que je l’écris avec mes deux blondinettes (dont l’une est brune et l’autre blonde, certes, mais vénitienne; pas comme sa mère donc…ni comme personne de la famille d’ailleurs) assises sagement devant un épisode kitch à souhait de Barbie princesse/sirène qu’était aussi une fée et qui chante comme une pop-star … ou un truc du genre. Bref, autant vous dire que l’exercice est périlleux. Je leur ai donc demandé de baisser le son (parce que sinon ÇA REND FOU), j’ai mis mes écouteurs, et profite de l’excellent « Psycho Tropical Berlin » de La Femme (un groupe de rock français)…ça compense Barbie, mais ce n’est pas non plus l’idéal pour écrire : on a écouté l’album pendant le repas du soir avec les filles, autant vous dire qu’à la fin du diner, on était toutes les trois (leur père est en déplacement ce soir) en train de danser dans tous les sens dans le salon…Je défie quiconque de ne pas remuer, ne serait-ce que les épaules, la dessus (moi, je vous le dit, redonner la pêche est aussi une forme d’optimisme !) : http://www.youtube.com/watch?v=0cnlLaAcVdo

Les filles ont d’ailleurs fini l’une de leur danse psychédélique par une sorte d’escrime/dansée/sautée, se mettant chacune en garde avec… du pâté en tube ! ...car oui, chez nous, on l’achète en tube car il est végétal et bio, et coute donc trop cher lorsqu’il est en boite…et on a fini par s’habituer (au pâté en tube, pas à l’escrime) car oui, on s’habitue à n’importe quoi.

 

Si la musique est un moyen rapide et efficace pour rester optimiste (du moins, être remonté à bloc), la poésie peut y participer aussi.

Ainsi, une spécial dédicace pour notre ami Hubert (Reeves donc…Tiens, d’ailleurs, dans Reeves, il y a rêves…), notre amie Lili-Puce (ma môme donc), me récite le nom de ses doigts (pas pour le plaisir, mais parce que je lui coupe les ongles, alors j’en profite pour peaufiner son éducation avec un peu de vocabulaire) : Le pouce, l’index, le majeur, l’anneau lunaire, l’auriculaire…cherchez l’intrus…et vous trouverez un peu de poésie dans ce bas monde de brutes (…de truands et de bons aussi, mais ils sont plus discrets et font donc moins de bruits…du coup, on croit parfois qu’il n’y en a pas)

Tenez, une autre forme de poésie de La Puce. Elle a décidé de nous faire une petite (et ce n’est rien de le dire)  improvisation poétique : « Poème de la poule : Alors, c’est une poule…dans une poupoule…prrrrrt (bon, j’ai cherché une onomatopée du bruit d’un pet fait avec la bouche…pas trouvé…) » Fin (Lili-Puce n’a pas trouvé de rimes supplémentaires, elle abdique). Ce n’est effectivement pas le genre de poésie qui élève l’âme, mais elle a eu au moins le mérite de nous faire rigoler comme des tourtes (puisque l’expression existe, utilisons là à bonne escient : http://www.languefrancaise.net/bob/detail.php?id=57718) !

Tenez, par contre, une expression qui n’existe pas mais que La Puce nous a sorti ce midi (les  poules semblent rester un sujet sensible chez elle) : « Le citron, ben c’est acide comme une poule mouillée ! » A la question « pourquoi une poule mouillée ? Ça ne veut rien dire ? », elle tente alors : « …comme une poule mouillée…au chocolat ? »…heu, non plus. Bon, elle avait juste envie de s’exprimer à sa manière; on en prend note.

 

Alors, on va peut-être tous mourir dans d’atroces souffrances comme le laisserais supposer Hubert (vous savez lequel), mais en attendant, il y a toujours un moyen de tromper la mort/le pessimisme/la mélancolie…pour preuve, toujours notre Lili-Puce international qui s’est créé, selon ses propres termes « son petit coin de paradis » (suite au fait qu’elle était privée de télé pour la journée…) :

 

 IMG_7042b.jpg

 

Descriptif :

Le palmier, essentiel c’est sûr (bon, le nôtre est resté nain, mais on l’aime bien quand même), une table basse magnifique puisque constituée du seau à serpillère, un verre d’eau (et à quatre heure, je la nourri de pain sec bien sûr), trois/quatre coussins et un tapis doux, ET L’Accessoire ultime : le catalogue de jouets de noël 2012 (puisqu’on est en septembre, le futur catalogue n’a pas encore pointé son nez…quoique bientôt, on recevra les catalogues de noël à Pâques pour bien s’y préparer soi-disant…) !

Que demander de plus*…

…que notre espèce ne s’éteigne pas peut-être (comme le suggère notre ami scientifique)…ou du moins pas tout de suite… qu’on nous laisse un peu de temps pour rattraper nos erreurs car des gens de bonne volonté, quoiqu’on en dise, il y en a…et puis l’erreur est humaine…c’est peut-être bien là tout le problème d’ailleurs…

 

*j’ai bien tenté de lui expliquer qu’il n’y avait pas que noël dans la vie, et de lui échanger habilement son catalogue de jouets en plastiques contre mon dictionnaire des rimes (car oui, j’en ai un) au cas où elle arriverait à en faire bon usage…Echec.

 

Bon, pas grave, pour ajouter mon grain de poésie (et donc une forme d’optimisme) dans notre univers grisâtre et chaotique et plein de dérèglements climatiques ou autres, j’ai travaillé quelques photos en vitesse lente avec sa sœur, qui s’est prêtée au jeu avec plaisir. C’est vrai qu’elle a de beaux cheveux (entre autre; elle a une belle âme aussi mais c’est moins visible à l’œil nu), alors autant que ça serve, rêvons un peu et souvenons-nous des belles choses :

 

IMG_0486b.jpg

 

La suite par ici : blog4ever.com/photos/gamines

 

…mais oui, toi aussi Lili-Puce tu as une belle âme, généreuse et bondissante…un petit problème avec les rimes riches (et pauvres aussi) sans doute, mais tu n’es pas obligée de faire poète dans la vie…

 

 

 

 Et toujours un peu plus d'actualités sur la page facebook du site :

 

https://www.facebook.com/pages/Chroniques-dune-m%C3%A8re-au-foyer-mais-pas-que/1406337782921699

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

CHRONIQUES D'UNE MÈRE AU FOYER MAIS PAS QUE.

 



23/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres