chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- Relativité. 01-03-15.

Oui, Einstein est notre ami et une fois de plus, nous avons pu vérifier ET authentifier sa théorie sur la dilatation du temps (même si ce n’était pas prévu au programme et que l’expérience s’est révélée plus stressante qu’enrichissante), bref, il a bien bossé: le temps est en effet une notion somme toute très relative.

Ainsi, et pour info, d’un côté, j’avais bien programmé le réveil, mais d’un autre, j’avais oublié de choisir la sonnerie ce qui fait que, l’un dans l’autre, ben on ne s’est réveillé qu’à 8h10… étant censé être à l’école avant 8h30: rhâââ l’angoisse !!! Branlebas de combat, hurlons sur les filles pour les réveiller fissa (et faire passer rapidement ce même message d’urgence… et d’angoisse accessoirement) et allons à l’essentiel (non, mes filles ne partirons pas le ventre vide !) Pour faire bref, nous avons réussi en 12 mn ce qui d’habitude nous en prend 45 (et, pour ma part, 1h20), et même que, parfois, on est limite ! Trop fort cet Albert...pis nous aussi, tiens !...bon, ok, les dents n’étaient peut-être pas brossées (et pour les cheveux, elles l’ont fait dans la voiture : notez l’astuce !)

 

Tenez, j’ai trouvé une autre technique aussi pour en gagner, du temps, au moment de faire vos courses : perdez votre liste ! Plus de liste, plus rien à acheter (oui, bon, juste l’essentiel, des pâtes, une salade verte, des olives…ben si, c’est important les olives, on vit en Provence tout de même), hop, on gagne du temps !

 

En vérité, avec de jeunes enfants, il y a beaucoup de choses qui deviennent très relatives.

Prenez les contes, par exemple, et leur esprit féérique, rajoutez leurs une petite Lili-Puce et des questions bêtes/réponses idiotes (du genre « c’est qui ?... wi ! / C’est quoi ?... feur). Ainsi, histoire de changer un peu cette réplique culte, certes, mais pénible à la longue, à la fameuse question de ma fille : « Tu as dit quoi ? », plutôt que du lui rétorquer « feur ! » pour la faire mourir de rire (car oui, elle a le rire facile), j’ai tenté une variante avec : quoi…d’neuf docteur !

Au vu de sa perplexité et de sa tête, je lui redis la phrase, en entier, avec l’intonation de Bugs Bunny, histoire de remettre dans le contexte. Toujours rien. Je lui demande alors :

-  Non mais tu sais bien qui c’est qui le dit ça, « quoi d’neuf docteur » ?

- C’est dans Blanche-Neige !

- ???!!!...

Alors, d’accord, tentons d’imaginer la réplique en question dans l’univers « conte de princesse »…

Quand Blanche-Neige est réveillée par le baiser du Prince peut-être, se seraient les premiers mots qui lui viendraient à l’esprit : « Heu, quoi d’neuf docteur » ???... Ou bien la reine, devant son miroir magique : « Miroir, gentil miroir, quoi d’neuf docteur ?… »

Je vous le disais, les contes et leur féérie, c’est très relatif…

 

Ensuite, de manière générale, la langue française et la culture sont également très relatives chez mes mômes.

A savoir, pour Lili-Puce, la visite du Palais Garnier se transforme en visite du panier garni (qui a dit que ça faisait moins rêver ?…) ; en regardant une bouteille d’eau gazeuse, elle déclare : « C’est bizarre, c’est pas l’eau qu’on boyait avant » (là, on ne sait pas si c’est ça qui est bizarre, ou bien sa grammaire…) et en regardant une boite de céréales, montrant du doigts un détail du dessin, elle nous explique : « c’est ça qui m’a fait croyer qu’il y avait du chocolat dedans ! » …En même temps, le verbe Croyer, quelque part, ça se tient : je croye, tu croyes, il croye, nous croyons, vous croyez, ils croyent…(à quelques chose près…).

Princesse-Fafa a elle aussi son petit univers.

Extrais d’une leçon de vocabulaire :

- Britannique, ça signifie que cette personne vit en Grande…. ?

- surface !

- Ok, essayons autre chose, une briquette, c’est… ?

- La femelle du briquet !

- Bien, bien, bien. On va faire plus simple, qui est-ce qui barrit, c’est un animal, c’est… ?

- un oiseau !

Ok, c’est foutu*. Bon, en même temps, on se rend compte que la nature est bien pensée finalement, car si, en effet,  les oiseaux barrissaient, ben à la longue, ce serait sans doute moins charmant… ça serait pénible même…Tenez, imaginez Blanche-Neige avec une petite mésange posée sur sa main qui lui barrit à la figure, ça aurait moins de charme, ça s’est sûr ... d’autant plus si la fille lui rétorque son fameux « quoi d’neuf docteur ! »

Un autre univers quoi…

 

Mes princesses à moi (chacune dans leur style donc…) :

 

03-2015.jpg

Plus d’images « à la manière des préraphaélites » sur le site : blog4ever.com/photos/les-preraphaelites

 

*Pour info, non Princesse Fafa n'est pas sotte (rapport à la leçon de vocabulaire), mais lorsqu'elle ne connait pas vraiment la réponse, en fait, elle aime faire de l'esprit...c'est donc tout à son honneur!

.

Pour plus d'actualités, la page facebook du site: https://www.facebook.com/pages/Chroniques-dune-m%C3%A8re-au-foyer-mais-pas-que/1406337782921699?fref=ts

 

 Et pour ceux qui souhaiteraient en savoir d'avantage sur la relativité, la théorie, la vraie, voici le lien d'un excellent documentaire passé sur Arte (car je ne suis plus à un lien près), qui vous expliquera explicitement (c'est redondant, non?) tout ce qu'il faut savoir de manière limpide (et oui, ensuite, vous pourrez vous la péter en société !...voir même comprendre la fin de "Gravity"!...ce n'est donc pas rien!):

 

https://www.youtube.com/watch?v=YZ9wZK4u9Ig

 

 

Article précédent:

http://meremaispasque.blog4ever.com/questions-ontologiques-existentielles-quoienfin-presque-25-01-15

.

 

 

 

CHRONIQUES D'UNE MERE AU FOYER MAIS PAS QUE ...déménage. Article aussi lisible ici: http://meresmaispasque.blogspot.fr/2015/03/relativite.html



02/03/2015
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres