chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- Songe hurleur 09-09-14 Chroniques d'une mère au foyer...

 

« Dans le mot CACASTROPHE, y’a le mot CACA…hihihi… » dixit Lili-Puce qui commence donc cette nouvelle année (scolaire du moins) tout en finesse et en délicatesse et en sagesse…Bon, en fait, je vais éviter les commentaire (parfois, ça n’en vaut pas la peine, le truc se suffit en lui-même, hein ?)

 

Et en même temps, la finesse d’esprit n’est pas  non plus toujours l’atout principal de sa sœur.

Ainsi, à ma question piège de la rentrée :

-  Bon mais alors, ta nouvelle maitresse, elle s’appelle comment ?

- ???

- Ok, tu ne sais pas non plus…mais tu as du retenir au moins son prénom ?

- Ah oui, son prénom, c’est GEORGES !

- ???!!! …Georges ?! Tu en es sûre ?!

Alors, soyons précis, à ce moment-là de la discussion, je me suis dit :

1)     Son prénom est peut-être un hommage appuyé à Georges Sand (mais c’est peu commun et probable).

2)    L’ABC de l’égalité y va à fond dans l’ouverture d’esprit et la non-discrimination homme/femme. Perso, je suis ouverte (mais ça surprend quand-même).

3)     Ma fille me raconte n’importe quoi (et en même temps, elle a l’air si sûr d’elle…)

Suite du dialogue et confirmation par Fafa de l’hypothèse N°3 :

- Heu non, en fait, son prénom c’est P…(gardons l’anonymat), comme Georges P… Oui voilà, en fait, son prénom c’est le nom de famille de mon maitre du CE2 !

Bien, bien, bien…sauf qu’avec tout ça, je ne sais toujours pas son nom (les listes affichées à l’entrée de l’école ayant disparu). Bon, il faudra attendre un peu avant de pouvoir la googliser alors…Non, je plaisante, je ne fais jamais ça…juste parfois…je me googlise moi (pour être sûre que ça débloque pas trop)…ou bien, de rares fois, des gens proches (risque de vérifier souvent pour les filles tout de même!)… enfin bon, je fais comme tout le monde (question piège : googlisez-vous vos ex ?...Le débat est lancé).

 

Nouvelle rentrée, Lili-Puce a donc passé le cap des 7 ans/2mois/2jours et une poignée d'heures, l’âge de raison donc…sauf que non. Il reste quelques constantes : Les réveils nocturnes ! J’entame, ainsi, bientôt ma dixième année de nuits hachées. JOIE !

Alors, moins fréquents, les réveils, certes, mais toujours aussi assidus (2 à 3 fois/semaine et 1 à 3 fois par nuit) et surtout, toujours aussi flippants (la puce hurle très fort, comme ça, tout d’un coup, pour cause de bestioles courant dans son cauchemar en général, genre delirium tremens toutes les nuits…)

Ce qui nous donne ce genre de discussion au petit matin :

Moi à Princesse-Fafa : « Tu as entendu ta sœur hurler cette nuit ? »

Fafa à moi : « Heu non, moi j’ai bien dormi » (au moins une dans la famille qui se repose).

Lili-Puce à qui veut bien l’entendre : « Moi non plus je ne me suis pas entendue cette nuit ! »

Moi à moi-même : « ???!!!... »

J’hallucine ! Je me lève, je te fais taire (pour ne pas réveiller le reste de la maisonnée), je te console et/ou argumente pour que tu te recouches (et à 3h du matin, on manque souvent cruellement d’arguments ou de vocabulaire…ou de patience aussi, je l’avoue…), je me recouche et mets une bonne ½ heure pour me rendormir (c’est une moyenne), tout ça pour ça. Fille indigne va ! (toi qui, bientôt lira ces lignes, sache que c'est une expression et que je t'aime quand-même et, t'aimerais-je d'avantage si tu dormais bien la nuit?...heu peut-être un peu...Non mais sinon, je fais avec, tant pis...)

Tiens, ça me fait penser que j’ai connu, il y a bien longtemps, une toute jeune maman qui mettait des boules quies la nuit pour ne pas entendre son bébé pleurer parce qu’elle trouvait ça pénible (le père se levait donc, en général…et oui, on peut sans doute parler ici de mère indigne…bien que je ne jugerais pas plus que ça : les cris d’enfant peuvent effectivement, sur la longueur, rendre fou…).

Bref, là j’avoue que cette technique commence peu à peu à me tenter (bâillonner ma fille au scotch me semblant cruel)…

 

Oui, j’ai un mauvais karma nuit, en vérité, je vous le dit.

…Et pour preuve, lorsque ce n’est pas ma fille qui hurle (bon test cardiaque d’ailleurs, entre nous), ben c’est le chat ! Rentrant de ses virées nocturnes, vers 2/3h du matin, il miaule à tout va dans la maison histoire de vérifier que quelqu’un l’entende bien (elle fait ça depuis qu’on est parti 10 jours en vacances en Février !) Miaulements mi-interrogatifs, mi-inquiets, du genre : « Y’a quelqu’un ? Vous êtes là ? Parce que je suis là moi, je suis rentrée. Ça serait bien que je ne sois pas toute seule parce que je n’aime pas trop ça en fait. Vous êtes là ? Hou, hou ? Miaou, miaou ?... » TA GU…LE CHAT !!!

Me reviens ce titre : « Ce que le jour doit à la nuit ».

J’ajouterais : « Ce que mes filles, le chat, la TV (elle s’allume toute seule parfois, la nuit, la garce), les orages (se lever et tout débrancher car déjà deux disques durs de grillés)…doivent à mes nuits ! »

 

IMG_7815.jpg

 

Alors non, il ne s’agit pas d’un singe hurleur MAIS d’un singe qui baille (et oui, ça me rappelle quelqu’un…)

Vous allez rire, au lieu d’écrire « singe hurleur », j’avais pianoté « songe hurleur » ! Jolie faute de frappe et... ceci explique alors cela (le titre de la chronique donc).

La suite de la série "singeries" est visibles ici :  blog4ever.com/photos/singeries

 

 

Et toujours un peu plus d'actualités sur la page facebook du site :

 

 

https://www.facebook.com/pages/Chroniques-dune-m%C3%A8re-au-foyer-mais-pas-que/1406337782921699

 

 

 

 Article précédent:

http://meremaispasque.blog4ever.com/po-ethique-04-06-14chroniques-dune-mere-au-foyer-mais-pas-que

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

CHRONIQUES D'UNE MÈRE AU FOYER MAIS PAS QUE.

 



09/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres