chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- Elles sont en progrès (on va dire ça comme ça). 13-07-12

 

Je profite d’avoir envoyé les filles chez Papy-Mamie (à qui je dis merci au passage), pour faire un petit bilan côté apprentissages.

 

Forcément, Lili-Puce a grandi (tout juste cinq ans), et donc, elle s’est assagi (si si).

Ainsi, nous n’étions pas peu fier, à table, comme nous parlions de politique, de l’entendre citer le nom du nouveau président français: François Hollande !

Fierté vite tempérée par l’explication des fonctions d’un ministre: «  …il  y a, par exemple, le ministre de l’éducation (de l’école), des finances (de l’argent), de la culture (les musées, le cinéma…)… » Enthousiaste, Lili-Puce s’écrie: « Et le ministre des fromages ! » Et oui, la puce a toujours eut certaines priorités dans la vie…

 

Tiens, pour rester dans son domaine de prédilection (les victuailles), elle m’expliquait, assez solennelle d’ailleurs, que le kiwi, finalement, c’était comme une patate...avec une peau de cheval !

Encore une fois, on ne peut pas le nier, c’est imagé (à défaut d’être courant) !

 

Lili-Puce vient de peindre un bien joli tableau et décide d’y apposer sa signature…sauf qu’elle écrit à l’envers. Comme il y a plein d’autres parents présents, histoire de sauver la face, j’explique que finalement, elle fait somme toute comme Léonard de Vinci qui écrivait en miroir, il y a donc pire comme référence. La puce de s’exclamer : « Quoi ?! J’écris comme la pharmacie ?! » Pfff… désespérant…

 

Sa sœur, de son côté, est bien plus docte. Ainsi, j’entendais la petite demander à Fafa si elle pouvait venir avec elle. Réponse de l’intéressée: « Désolée, je ne peux pas, j’ai du travail: je suis en train d’apprendre quelque chose à mon cochon ! » Bien, bien, bien. Penser à utiliser cette excuse quand je ne peux pas faire ce qu'on me demande.

 

Et voici, en bonus, la conversation  de la grande sœur qui rame, et sévèrement, avec la petite, pour lui apprendre les rudiments des mathématiques avec une calculette  (rappelle un sketch des Inconnus):

Fafa: Dis moi des chiffres à ajouter.

Lili-Puce: Des chiffres à ajouter !

Fafa (surprise): Mais non ! Dis moi 3+2 par exemple !

Lili-Puce: 3+2 (elle en a de la réparti, hein ?!)

Fafa: Bon, d’accord, ça fait 5. Donne moi z’en d’autres.

Lili-Puce (hyper concentrée): 0+8 !

Fafa (désepérée): Pfff, c’est nul...

Il n’empêche, Lili-Puce se demande bien combien ça peut faire !...

Pas son truc les mathématiques (jusqu’à maintenant…à suivre…)

 

 

Sur un air de Piaf: Vous me faites tourner la tête (et en bourrique aussi, des fois), mon manège à moi, c'est vous, je suis toujours à la fête ...lalala

D'autres images par là: blog/photos-cat-354130-1948681754-gamines_.html

 

 

 

Et toujours un peu plus d'actualités sur la page facebook du site :

 

https://www.facebook.com/pages/Chroniques-dune-m%C3%A8re-au-foyer-mais-pas-que/1406337782921699

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

CHRONIQUES D'UNE MÈRE AU FOYER MAIS PAS QUE.

 



13/07/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres