chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- Ambiance. (+BONUS VIDEO) 23-01-2012.


Alors, pour être honnête, il va être de plus en plus difficile d’écrire des chroniques sur les turpitudes mère/enfant, car, de manière générale, les filles sont de plus en plus sages ! Damned ! (c’est la chroniqueuse qui parle, la mère, elle, est ravie).
Bon, heureusement, je prends quelques notes de ci de là dès qu'il se passe vaguement un truc passionant (ou pas).

Petit déjeuner, Princesse-Fafa siffle…en aspirant. Elle siffle fort bien d’ailleurs…mais à l’envers donc (pourquoi faire simple…). Du coup, elle me demande intriguée comment je siffle moi. Je me lance donc sur un air d’Ennio Morricone (on est fan de Sergio Leone ou on ne l’est pas) qui fait carrément son effet sur mes chipies de filles (mais qui ne le ferait sur personne d’autre. En vérité, c’est à la limite du ridicule, mais ce matin, j’ai mon auditoire, profitons de ce bref instant de gloire). On se tourne alors toutes les deux vers Lili-Puce histoire de savoir si un léger sifflement, même éthéré, pourrait sortir de ses lèvres. Elle nous regarde et émet…un chapelet de rots !...
Chacun son style, quoi.

Depuis quelques mois déjà (et ce n’est pas rien), les filles fredonnent la marseillaise à la maison. Non pas que je manque de patriotisme, mais à la longue, c’est un brin lassant (et prégnant aussi). Bref, un jour où je triais les photos de vacances (vaste programme), avec pour fond sonore l’hymne nationale donc, je demande à Fafa si c’est obligé, là, sans arrêt, la Marseillaise (un brin vénère, la mère).
A quoi elle rétorque, parce qu’elle connait mes failles : « Ben si tu préfère, je peux te chanter les Schtroumpfs…ou Grand-Galop (générique niaiseux) »…OK, va pour la Marseillaise…ou Fafa à l’école des maitres-chanteurs (c’est le cas de le dire !)
Pour info, lorsqu’elle était plus petite, Princesse-Fafa la chantait comme ça la Marseillaise : « Allons z’enfants de la Patriiii…ike… » Mignon.

Autre détail sur l’ambiance maison : les filles ont inventé un nouveau jeu. Elles s’accrochent chacune à une jambe de leur père et celui-ci doit avancer pendant qu’elles psalmodient à tue-tête: « Pot d’colle ! – pot d’colle ! – pot d’colle ! »…me fait bien marrer (d'autant que ce n'est pas moi qui trinque !).

Je viens d'ailleurs de retrouver une vidéo d'un petit jeu similaire (cliquez sur le lien) :

 

http://youtu.be/z3zHLM-TFSc    / sport de salon non homologué...

Dernière info, avant que ce soit totalement hors saison, et ceci pour prouver définitivement son existence (au Père-Noël…pour ceux qui auraient encore des doutes), Princesse-Fafa me certifie que sa copine, que nous ne nommerons pas, sera bien obligée d’y croire au bonhomme rouge à barbe blanche (la copine qui raconte à tous les autres enfants qu’il n’existe pas alors que Dieu, lui, il y a plus de chances pour qu’Il existe…mais ceci est un autre débat), car lorsqu’elle aura des enfants, elle verra bien que ce n’est pas elle qui ira chercher les cadeaux au supermarché !!!...
Argument sans faille...ou presque…

Bon, ben…

 




 

Et toujours un peu plus d'actualités sur la page facebook du site :

https://www.facebook.com/pages/Chroniques-dune-m%C3%A8re-au-foyer-mais-pas-que/1406337782921699

 

 

 

 

.

CHRONIQUES D'UNE MÈRE AU FOYER MAIS PAS QUE.



23/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres