chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- Ça y est, j’en ai oublié une !... 02-10-12

 

Alors, tout est un peu résumé dans le titre et bien sur, pour être raccord au sujet de ces chroniques, je parle de mes filles. Si j’avais oublié une fougasse ou une laitue, c’eut été moins captivant (déjà que…)

J’ai donc fini par oublier une de mes louloutes. Bon, la plus petite: ça compte moins, non ?

Lili-Puce , si un jour tu lis ces lignes,  sache que c’est juste une boutade hein, un truc pour faire sourire…d’autant que tu ne t’en es même pas aperçu que j'étais parti sans toi !

Et puis, j’ai une excuse*: j’avais une copine à Fafa à récupérer aussi ce jour là, à la sortie de l’école, du coup dans l’absolu, j’en avais deux, donc le compte y était. Je suis ainsi partie confiante en devisant gaiment avec les plus grandes, jusqu’au coin de la rue; jusqu’à ce que la réalité me tombe dessus: coupable, blâmable et indigne (encore) mère que je suis, il m’en manque une !!!...

Bon, comme je vous l’ai dit, elle n'y a vu que du feu, la puce, jouant tranquillement  avec une de ses copines devant le portail. Un plausible trauma en moins tiens.

 

* …j’en avais même deux d’excuses: avoir (très) mal dormi. Comme depuis plus ou moins sept ans d’ailleurs. Tiens, ça correspond à l’âge de mes enfants…serait-ce une coïncidence ?...

 

Alors voilà, oublier sa gosse, c’est fait. Comme j’avais déjà tenté de la noyer (sans succès...heureusement) et de l’enfermer dans la voiture (avec succès...oups), laissant les clés à l’intérieur…(voir chroniques 2010), il va falloir que j’imagine des choses encore nouvelles pour alimenter ce blog. N’hésitez pas à me donner des idées, sait-on jamais, je suis bien capable d’en tester (par inadvertance bien sur, arrêtez d’appeler les services sociaux à la fin !)

 

Est-ce un signe de traumatisme le fait que, quelques jours plus tard, je l’ai trouvée la tête en bas et les pieds en l’air sur le canapé, la jupe retournée et gonflante demandant à la ronde : «  Quelqu’un peut me faire sonner ?...Ding-dong.»…Sous entendu: je suis une cloche !...Parfois, on est fier de ces enfants, parfois on est...plus perplexe...

 

Il y a par contre un fait marquant qui semble l’avoir touchée et que nous avions sous-estimé: la rentrée. Qui s’est bien passée d’ailleurs, sauf que depuis, fatigue aidant, elle redouble de caprices. Bon, rien de bien grave : elle veut un truc, absolument, sauf qu’elle ne peut pas l’avoir, alors elle crie, très fort. TRES TRES FORT, même, pour être exacte. Du coup, c’est un peu fatigant pour tout le monde. Mais, elle aussi, elle a une excuse (et une belle d’ailleurs !). A la question : « Pourquoi es-tu incapable de t’arrêter quand tu commences un caprice (parce que là, ça fait déjà 28 minutes, hein) ? » Réponse :

« C'EST MON CAPRICE QUI VOULAIT QUE JE FASSE UN CAPRICE ! »

Il est trop fort ce caprice.

 

Ça n’a pas l’air, mais je fais une pause là : j’écoute l’ouverture du « Tannhäuser », en me disant qu’un jour (à la retraite donc), je la jouerais au piano, et que ça me détendra…Oui je sais, se détendre avec Wagner , c’est un peu spécial comme concept, mais après les caprices force 10 de Lili-Puce, moult choses improbables me détendent…

 

 

 

Non ce n'est pas un effet photoshop, c'est une effet de zoom à la prise de vue...de toute manière, on s'en fou, l'important c'est de jouer (du piano...sauf que là, c'est pas moi)...et de photographier...et de blogger...etc, etc...

 

...Et pour voir les dernières photos du blog, cliquez là:

Nouveautés

 

Et toujours un peu plus d'actualités sur la page facebook du site :

https://www.facebook.com/pages/Chroniques-dune-m%C3%A8re-au-foyer-mais-pas-que/1406337782921699

 

 

 

 

.

CHRONIQUES D'UNE MÈRE AU FOYER MAIS PAS QUE.

 

 



02/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres