chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- DELUGE ET TARTE AUX MYRTILLES. 14-10-05.

 

Il faut savoir que, dans les Pyrénées, en Août, souvent, il pleut à verse, alors que chez nous il fait en général fort beau, d'où l'intérêt de partir en vacances là-bas !!

Bref, il pleuvait donc ce jour là (et puis les jours d'avant et ceux d'après aussi), Mon'homme était parti acheter un dessert et nous l'attendions à l'abri dans la voiture avec la petiote.

La pluie dégénérant en déluge, je décidais donc de me garer en double file (oui, je sais, c'est mal) pour me rapprocher de la pâtisserie et leur éviter une douche sévère à lui et la tarte.

Sauf qu'au moment de la manœuvre, une femme âgée que j'avais remarquée coincée dans une cabine téléphonique, commence à me faire des signes plutôt désespérés, du genre: la cabine n'est pas du tout étanche, ne me laissez pas là, pitié-au secours, je suis trop vieille pour ces conneries (c'est une expression, bien sûr) !

J'abandonne donc mes manœuvres pour me rapprocher de la cabine et essaie de lui faire comprendre qu'elle peut venir se mettre à l'abri à l'arrière de la voiture.

Sauf que, alors qu'elle venait enfin de percer mon langage des signes et qu'elle s'éjectait de son abri d'infortune pour ouvrir la portière, Mon'homme arrive en trombe, pousse la mamie, et s'engouffre à l'arrière pour déposer sur la banquette...une tarte aux myrtilles !!!

Alors que j'essaie, à travers la vacarme du déluge, de faire comprendre à Mon'homme que c'est moi qui ai invité la vieille dame à venir, et que je crie à celle-ci, effrayée par ce malotru inopportun, qu'elle ne craint rien et qu'elle peut revenir, la vieille femme fait de grands gestes (genre trop dégoutée) et disparaît à jamais sous l'averse torrentielle.

Ben mince alors, et ma bonne action ?!...

 

Mon'homme monte enfin à l'avant, me regarde l'air penaud (vraisemblablement, un truc lui a échappé)...et trempé aussi.

Décidément, il n'y a que le bébé et moi de sec dans l'histoire, mais vous en conviendrez, c'est le principal (je dis ça pour le bébé bien sûr).

Bon, j'espère vraiment qu'elle n'a pas attrapé trop froid cette vieille dame, parce que pour tout dire, ça nous a bien fait rire ...et la tarte était délicieuse !...

 

 

 

Les Pyrénées (sans la pluie).



20/06/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres