chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- EXPRESSION ORALE EN FRANÇAIS, PLUS OU MOINS... (mots d’enfants). 02-02-2011.

 

Petit ménage d'hivers (à défaut du printemps) dans mes notes, histoire de vous livrer deux ou trois (ou douze…) choses qui trainent.

 

Justement, et puisqu'on en parle, à la question: « Et pourquoi c'est important au printemps les fleurs dans les arbres ? » (la réponse souhaitée étant leur transformation en fruits nourriciers), Princesse Fafa de répondre: « Parce que ça fait joli !!! »…Bon, en même temps, ce n'est pas si faux si on y réfléchi bien; c'est un point de vue comme un autre.

 

Inversons les rôles, à Princesse Fafa de poser des questions: « Tu sais ce que je veux faire plus tard comme vrai travail ?...» Suspens insoutenable, Maman (mais pas que) espérant une voie éthique, solidaire, artistique… et ma filoute de répondre avec un enthousiasme somme toute déplacé: « SERVEUSE !!! »... et à la vue de la surprise totale qui gagne sa mère, de s'empresser d'ajouter: « Non mais ma copine aussi tu sais ». Oui alors, soyons clair, j'ai le plus grand respect pour toutes les personnes qui pratiquent ce métier épuisant (en plus d'avoir à se coltiner des clients pénibles, aigris, tordus etc…avec un beau sourire) mais de là à en avoir la vocation …

 

Continuons dans les questions/réponses idiotes. Toujours la même, de me demander (à croire que son père n'est jamais là…il bosse tout le temps ou quoi ? Il connaissait la réponse, lui): « Maman, je ne sais plus ce que c'est un parapépipèle ? » Ben tu m'étonne ! Dis comme ça surtout. « Bon, alors, déjà, c'est un para…lé…pipède (en fait, je viens de me rendre compte que, n'ayant pas prononcé ce mot là depuis longtemps, comme une langue étrangère peu pratiquée, le terme exacte m'échappe. Les doués en math auront reconnu le parallélépipède…mais il faut bien reconnaitre que le mot est finalement tout aussi ridicule que celui de Fafa ) et puis, aussi, c'est une forme avec un certain nombre de cotés…et puis, en fait...je ne me souviens même plus de ce que c'est exactement (les calés en math auront encore une fois reconnu un volume à six faces parallèles deux à deux, ce qui le rend différent du polyèdre régulier…mais honnêtement, qu'est-ce que ça peut bien nous faire ?...Qui a demandé ce qu'était un polyèdre ?) ».

Bref, tout ça pour dire que finalement, à l'école, on s'encombre parfois de ces choses !...

 

Allons y maintenant carrément dans le français approximatif:

 

Les filles tentent de me décrire le menu de la cantine (indigne mère au foyer qui met ses filles à la cantine soit dit en passant). Princesse Fafa pense avoir mangé du poisson cramé tandis que Lili-Puce affirme que le sien était en fait du poisson panier ! Par contre, la puce se retourne pour observer une plante derrière elle et de s'écrier : « Ho là là, la fleur, elle a pané ! » Oserais-je dire qu'elles n'ont pas trop pané non plus toute la subtilité du vocabulaire français ?...

 

De son coté, Lili-Puce répond fièrement à la question du «...Et qu'est-ce qu'il t'a apporté le gentil Père-Noël qui descend du ciel ? » Réponse: « UNE CROTINETTE !!! ». Un appareil pour ramasser des petites crottes donc. Il est marrant ce Père-Noël ! Bon, elle a deux roues, c'est l'essentiel (signe que la puce a grandi. On est bien d'accord, on parle de trottinette).

 

Et Lili-Puce de conclure, après m'avoir fait passer le sel: « Après, tu me le rends…pataplan ! » Oui alors, celle-là, je l'avoue elle m'a bien fait marrer ! Un peu de créativité contrôlée dans l'expression orale. J'adhère !

«… et ri et ran, ranpataplan, qui revenaient de guerre-èrrre-rrre !…»…On parle des Trois Jeunes Tambours bien sûr. Ceux qui ne connaissent pas n'ont qu'à faire des gosses et leur culture musicale n'en sera que plus…enrichie…ce n'est pas trop le terme exact en fait…disons qu'elle sera plus étendue… on va dire ça comme ça (en plus de se coltiner des airs débiles dans la tête toute la journée).

 

Exercice du jour: essayer de prendre en photo, sans flash, une Lili-Puce qui bouge tout le temps (mais quand recharge-t-elle ses accus ?). Ça donne à peu près ça (sans trucage photoshop je précise):

 


 

 

Deuxième exercice : récupérer une Lili-Puce qui sort de l'école dans cet état là :

 

 …et se dire qu'on en a pour une bonne semaine à la consoler de son otite-rhinite-conjonctivite géante (elle aime les rimes dans la maladie. Ça aussi c'est signe de créativité ?), et du fait qu'elle aurait pu jouer dans « Thriller » de M.Jackson  sans maquillage sauf que ce n'est pas de son âge...Même pas peur !...




02/02/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres