chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- MA THÉORIE FUMEUSE A MOI. 04-02-10

 

Alors voilà, quitte à passer définitivement pour fofolle (ce qui est toujours plus subtil que folle tout court), je profite de ce blog pour vous faire part d'une théorie plus ou moins métaphysique élaborée par mes soins à propos de l'espace-temps (j'aime voir grand !) Et puis ça vous changera des histoires de couches-culottes, ou de lave-vaisselle. Élevons donc le débat (attention, une fois n'est pas coutume).

 

Voilà, en me basant sur la fameuse formule : « aides-toi et le ciel t'aidera » et sans vouloir choquer aucun croyant (ça reste une théorie, on est bien d'accord), j'ai poussé la réflexion un peu plus loin (en faisant le repassage, j'ai ce loisir ultime de la réflexion…moins pour la méditation, les chemises noirciraient) en me disant qu'il y avait peut-être une méthode presque (la nuance importe) scientifique à ceci.

Je m'explique (enfin !)

Et je vais le faire avec un exemple bien terre à terre pour illustrer ces propos.

Prenons le cas du trousseau de clefs à retrouver coûte que coûte puisque vous avez rendez-vous chez le pédiatre (comme de coutume donc), perdu déjà 10 mn à changer une couche prête à imploser, et 10 autres à briefer votre marmaille afin qu'elle s'équipe : chaussures, manteau, écharpe, doudous, goûté, mouchoirs, gros câlin parce que cogné violemment le genou sur le radiateur, etc, etc …

Et là, au moment venu d'y aller, tadaam : pas de clefs ! Rhâââa non, fichtre, bouh, snif...

Arrive alors ma théorie fumeuse à moi.

En partant de l'hypothèse d'une courbure de l'espace temps, comme l'a tout de même suggéré Albert (Einstein...je ne suis pas toute seule à délirer non plus), celui-ci étant donc sans doute moins linéaire qu'on ne l'imagine, je me disais qu'au moment de retrouver enfin mes clefs, si je lançais à mon moi passé, le message (mental) de l'endroit précis où je les ai retrouvées, alors je recevrais au moment où je les cherche encore, comme ce qu'on pourrait nommer une intuition géniale de l'emplacement final…et je gagnerais un temps fou (parce que l'idée générale, c'est ça aussi).

C'est sympa, non, comme théorie ?!...

 

Aides-toi et le ciel – l'espace/temps – t'aidera.

Bon, c'est une manière de voir. Et puis ça n'empêche pas de croire en Dieu ou autre chose...ou de bien ranger ses clés.

En fait, lorsque j'ai soumis l'idée à Mon'homme, un soir, histoire de lui montrer que je ne faisais pas que rien de mes journées, sa première réaction fut, plus ou moins : « Moui, moui, moui… »

J'ai donc hésité à rentrer dans les détails; mais pourtant, ça vaut le coup.

En fait, j'ai essayé de tester un paquet de fois cette méthode, qui peut effectivement sembler saugrenue, car, qui perdrait du temps, une fois l'objet retrouvé ou le problème réglé, à s'envoyer un message dans le passé pour s'aider à résoudre le problème en question. Oui, vu comme ça, je confirme, c'est saugrenu (qui à dit limite débile?).

N'empêche que j'ai décidé de tester encore quelque temps, et pas que pour des petits tracas quotidien. En effet, rien ne nous empêche de s'envoyer très fort un message dans le passé, pour se dire de prendre telle ou telle décision, sachant que la conséquence en a été bénéfique… et en se disant que pour des décisions futures à prendre, se serait bien d'avoir justement cette fameuse intuition (puisque c'est de cela dont il est question finalement: créer ses propres intuitions) qui nous pousserait à faire le bon choix.

Alors effectivement, cette méthode a ses limites: que penser des mauvais choix déjà faits ? S'envoyer le message dans le passé quand-même en se disant, que peut-être, un autre moi dans un monde parallèle va prendre la bonne décision et prendre un autre chemin que le notre ? Bon, là, je ne m'aventurerai pas trop sur cette pente savonneuse.

Pourtant, de plus en plus de chercheurs, sains d'esprit, commencent à se demander si le futur ne pourrait finalement pas influencer le passé : Causalité inversée.

Je vous incite d'ailleurs à lire l'ouvrage "simplifié" de Stephen Hawking, " Une belle histoire du temps" pour votre curiosité.

Quoiqu'il en soit, le débat reste ouvert, vous pouvez donner votre avis sur le sujet mais vous n'êtes pas obligé non plus: c'est ma théorie à moi, il faut que j'assume et puis voilà.

Par contre, je soupçonne le scénariste du film « Déjà-vu » (avec Denzel Washington) d'avoir plus ou moins la même théorie !...On se sent moins seule, c'est toujours ça.

 

                     

 

Voyage au pays des nuages et photo pour laquelle je me suis fait pour le moins réprimandée par l'hôtesse : l'appareil photo brouillerait les instruments de vol et les photos par le hublot sont interdites en cas d'espionnage...Les nuages risquent de porter plainte ? J'ai bien la tête d'une espionne, moi. 

Plus d'images sur le site photo: blog4ever.com/photos/en-chemin

...

NDA 2016: après plusieurs années de pratiques, mes intuitions sont de plus en plus fréquentes et ma mémoire à court terme mieux développée. En gros, ça fonctionne surtout lorsque je m'envoie des messages sur de très brèves échéances (parfois à quelques secondes d’intervalle), mais suffisant pour que cela me facilite la vie au quotidien, genre penser à prendre tel objet pour tel rendez-vous...des trucs un peu terre à terre donc (car de manière pratique, je dois visualiser l'endroit et le moment exacte où je m'envoie le message). Ainsi, pour des questions sur le long terme, c'est plus délicat à maitriser. Mais je ne désespère pas...

 

 



04/02/2010
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres