chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- Paix à leur âme. 22-04-13.

 

Alors voilà, j’ai fait ma B-A du jour, au cas où il en faudrait un certain quotas pour un bon passage dans l'au delà.

J’ai donc emmené à vive allure un hérisson (espèce protégée) retrouvé en souffrance dans mon jardin (les tripes plus ou moins à l'air pour être exacte), jusqu’au vétérinaire du coin.

 

Pour être tout à fait honnête, cette B-A fut très vite tempérée par deux problématiques majeures.

La première, somme toute la plus affligeante des deux (quoique…): c’est moi qui lui ai roulé dessus !!!...Oui alors, au vu des traces de sang découvertes par la suite devant mon portail, j’ai bien été forcée d’aboutir à cette conclusion navrante.

La seconde, toute aussi consternante donc: aux dires du véto, et à sa tête, lorsque je lui ai porté l’animal (mon mince espoir de rédemption fit pshiiit), il n’y a plus rien à sauver, on ne peut qu’abréger ses souffrances.

Oui, bon, ben c’est déjà ça, non ?…

…suis trop nulle…

 

Personnellement, j’avais déjà roulé sur un pigeon et n’en avait guère été fière. Bon, ceux qui me connaissent, savent que j’ai également tenté d’exploser un garagiste contre un mur, sans succès…(pour plus d’info, cliquez là :chroniques de ma 205 )

Bref, j'encrasse mon karma.

Je suis pourtant la fille du genre à tenter de sauver quelques pauvres âmes errantes, attrapant au creux d’un mouchoir toute petite bestiole perdue dans notre maison, la rejetant dehors avec moult recommandations : « C’est pas ta maison ici, il ne faut plus revenir hein…me gonfle pas, tu reviens pas... »

Le poids de ses petites âmes là compense-t-il celle d’un hérisson  (et d’un pigeon, mais perso ça m’attendrit moins. Pensez d’ailleurs, honnête lecteur que vous êtes, à lire « Le Pigeon », de P.Suskind, l’auteur du « Parfum »).

 

Pour m’affliger d’avantage, ne voilà-t-il pas qu’au printemps, un bout de notre terrasse servit de cadre illégitime à un suicide collectif de ... lombrics !!!...Par dizaines !...heurk...

Et bien incrustés dans la pierre les bestioles (j’ai du les décoller à la spatule !)

Non mais c’est quoi leur problème ?

Une erreur de navigation au sonar (genre leurs potes les dauphins) ?

Un suicide de la secte des vers de terre austères, fomenté par leur gourou mou des genoux (genre leurs potes humains) ?

Bref, sont fous (et un peu dégueux aussi) ces lombrics.

Suicidez vous ailleurs les gars, j'ai un emploi du temps trop chargé pour y ajouter l'option "Décollement de lombrics à la spatule" !!!

 

 

 

 

Tiens, pour me remettre le règne animal dans la poche, je continu mes photos de chevaux.

 

 

 

Celle là s'intitule: "Le Bon, le Beau, le Vaillant".

Dernière fournée ici : blog/photos-cat-354130-1948682151-noir_et_blanc.html

 

 

Et toujours un peu plus d'actualités sur la page facebook du site :

https://www.facebook.com/pages/Chroniques-dune-m%C3%A8re-au-foyer-mais-pas-que/1406337782921699

 

 

 

 

.

CHRONIQUES D'UNE MÈRE AU FOYER MAIS PAS QUE.



21/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres