chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- BRICOLAGE ET CARAMBOLAGE. 11-03-09.

 

Alors les choses se sont accélérées en fait puisque Mon'homme est sorti un peu plus tôt du boulot pour retrouver sa petite famille, certes, mais surtout, pour achever (c'est le mot) la réparation de la machine à laver (ça y est, il est accros).

Voyant que ces choses là allaient prendre un certain temps, Lili-Puce, pleine de bon sens, est allé chercher un petit coussin pour s'installer plus confortablement tout à coté de son père afin de l'encourager (voir photo). Vous remarquerez également que Mon'homme, s'il a enfilé un jean, a gardé sa chemise du bureau: après le plombier sexy, il lance la tendance « plombier classe » !

Ainsi donc, la veille, la fuite était, cette fois-ci, très laiteuse, ce qui m'a fortement inquiétée/intriguée; mais bien moins abondante qu'avant, ce qui a réconforté Mon'homme. Or, il avait tord et moi raison (d'être inquiète): le joint de réparation avait fondu, d'où, l'aspect laiteux de la fuite ! Du coup, il décide de sortir sa dernière carte: la soudure magique spéciale tuyauterie. Sauf que, dès l'ouverture du paquet, une odeur puissante et infecte s'est répandue. J'ai alors  décidé d'utiliser mon véto définitif et irrévocable afin que ce produit douteux, tout comme le joint d'avant, ne dégrade ni notre vaisselle, ni notre santé (physique et mentale: on en est à une demi-douzaine de réparations !).

Conclusion : les livreurs doivent me téléphoner jeudi pour déposer une nouvelle machine ! YES ! Et en plus elle sera moins bruyante. Re-Yes ! Tout malheur a du bon: on ne sera plus obligé de regarder les films avec le sous-titrage (oui, elle était très bruyante).

 

Du coup, dans la famille McGyver, je demande maintenant le père : je mets du joint qui fond contre les fuites. Il est pote avec le mastic aussi: un truc à coller: paf! un coup de mastic ! De mon coté, je suis beaucoup plus patafix, scotch double face et bouts de ficelles. J'en ai une vrai collection rien qu'à moi et sans eux, je serais un peu comme « La Petite Fille aux Allumette » sans allumettes: pas fonctionnelle ! Mon père, qui avait déjà lancé la mode dans la famille, aime bien les cales: un jour, il a voulu en mettre une dans mon moteur (celui de la voiture, bien sûr). Tant que je ne roulais pas, ça tenais, mais bon…une voiture qui ne roule pas… En même temps, je ne peux pas lui en vouloir d'avoir passé de longues et nombreuse soirées à réparer ma 205 (la fameuse. Voir les chroniques dédiées.). N'empêche que j'ai appris un tas de choses. Genre, faire ses vidanges toute seule comme une grande: c'est toujours ça de moins à laisser au garagiste ! A l'époque, le garagiste, tout comme l'opérateur téléphonique aujourd'hui, n'était pas mon ami !...J'ai même tenté d'en écraser un...(description du forfait dans les chroniques sus-citées).

D'ailleurs, sans doute pour remercier mon père de tous ses loyaux services, je n'ai pas hésité à défoncer l'arrière de sa voiture la semaine dernière. C'est bête, ça faisait plus de dix ans qu'il ne m'était rien arrivé de spécial !

En même temps, il voulait en changer, alors ça ne tombe pas si mal, vu que, du coup, il a découvert qu'il pouvait se la faire reprendre à la casse dans de bien meilleurs conditions que la vente par petite annonce prévue. Ok, d'accord, il aurait pu l'apprendre autrement. Par contre, ce qui est dommage, c'est qu'il venait juste de charger 50 kilos de pommes dans son coffre, et que du coup, on ne pouvait plus l'ouvrir.

Oui, bon, heu, si tu m'en veux, tu peux le dire hein… On s'arrange à l'amiable, quand-même, hein ?...Petits problèmes d'assurance moi…

Bon, il est bien gentil ce papa…De son coté, ma mère a quand-même passé un "certain" temps à le convaincre de l'utilité de ma mauvaise manœuvre. Alors on dit: «Merci maman ! » (à charge de revanche).

 

 

Oui, je sais, quand on voyageait, nos aventures étaient plus exotiques que nos problèmes de plomberie/tôlerie actuels, mais bon, on fait avec ce qu'on a…

Un jour, peut-être je vous raconterais pourquoi on a été obligé de manger des moucherons en Islande, à quoi ressemble le Kawan Ijen et son lac d'acide turquoise (bains peu recommandables) en Indonésie et quel est le goût exacte du beurre rance de Yack (en même temps, la réponse est dans la question : c'est très rance)… Ou bien, je vous raconterais si on a aussi racheté un nouveau lave-linge (les boutons clignotent sauvagement sans raison) et participé, à nos dépend, à relancer la consommation française (la chasse d'eau fuit aussi, par jalousie envers le lave-vaisselle sans doute, le store est de nouveau bloqué et la télé, elle, s’allume toute seule, la nuit généralement…). Passionnant tout ça !

 

 


 

On remarque quand-même que Lili-Puce est morte de rire…

Un rien l'amuse !

(Vous pouvez agrandir la photo...pour vérifier...si vous n'avez rien d'autre à faire...)

 



28/06/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres