chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- Au royaume de la mauvaise foi. 24-05-12.

 

Mettant moi-même la barre assez haut coté mauvaise foi, j’en profite pour Dénoncer Lili-Puce qui pratique avec délectation l’art de la pirouette (qui n’est autre que de la mauvaise foi exécuté avec légèreté): elle a fini de plier sa serviette et…ça ne ressemble absolument à rien ; c’est juste un gros tas. Explication très sérieuse de sa part: « regarde maman, je l’ai pliée… en montagne ! » Ben tiens.

 

Et donc, sinon, je ne suis effectivement pas très fière de tout ce que je fais dans la vie.

Quelques exemples :

- Fafa vient de perdre une dent. Damned, je n’ai plus de monnaie !...Ultime solution face à la déception matinale et totale qui s’annonce (doublé d’une explication qui sera forcément foireuse): lui reprendre une pièce de 2 euros dans son porte monnaie à elle, celui où elle range les sous de la petite souris…Oui c’est nul…et limite mesquin…mais à cet âge là, on ne compte pas ses sous, hein, elle n’y verra que du feu…ferais l’appoint plus tard…mais c’est super nul…

 

- On est à table. Lili-Puce crie, à qui veut l’entendre, et depuis un certain temps: « du pain, du pain, je veux du pain !... » Je suis distraite, perdue dans mes pensées, j’en coupe… et je me le mange. Je l’entends alors pousser un énorme soupir : « Ohhhhh, dommaaage ! ». Bon, en même temps, elle n’avait pas dit le mot magique de politesse… le pain, ça se mérite tout de même…Ok, super nul aussi (mais le truc me fait rire chaque fois que j'y pense).

 

- Dans la voiture, Lili-Puce, au temps où elle avait encore sa tétine, essaie vaguement de communiquer : « Ahan, hè to tille ». Étant « un poil » excédée par la circulation et le fait que, malgré ses presque quatre ans, elle ait toujours sa tétine et qu’on ne comprenne jamais rien quand elle parle avec, je commence à lui crier dessus, genre : « tu vas l’enlever cette tétine, on en a marre, on ne comprend rien à ce que tu dis, c’est INSUPPORTABLE ! Etc, etc… Bon, qu’est-ce que tu disais ? » Réponse, d’une toute petite voix, de la puce: « je disais: maman…t’es trop gentille ». Sa mère, honteuse, confuse, penaude et repentante... : « Heu oui ma puce, c’est très gentil ça...et toi aussi tu es bien gentille… ». Mère indigne, va (là, c'est peu de le dire).

 

- Suite à une discussion sur les joies (et autre…on n’en dira pas plus…laissons le suspens pour qui n’a pas vécu ça) de la grossesse, j’avouais à mon interlocutrice que pendant la grossesse de Lili-Puce, j’avais particulièrement des envies de chips et de pizza. En tout cas, du bien gras et du bien salé. Elle me fait alors remarquer que du coup, je ne pouvais surement pas me passer mes envies,  genre la femme enceinte bien consciencieuse qui sait ce qui est bon, ou pas, pour son futur bébé. « Hein qu’on ne mange pas ça quand on est enceinte? ». Réponse idiote de ma part: « Heu, ben si en fait » et devant son regard mi-étonné mi-réprobateur, je me dépêche d’ajouter (d’autant que c’était vrai): « Non mais c’est parce que ça m’aidait à faire passer les nausées. » Houlà l’excuse !

 

Du coup, le débat est ouvert. A priori, je suis bien la cause des envies récidivantes et goulues de la petiote pour ce genre de nourriture (sans parler de son pré-taux de cholestérol éventuel). Shame on me.

Oui mais, et si c’était le contraire ?... Si c’était son caractère et ses envies à elle qui déteignaient  juste sur moi ?

Ainsi, ma mère (que je salue) a toujours trouvé qu’elle était très nerveuse durant sa grossesse. M’a-t-elle léguée cette nervosité, ou sentait-elle un trait de ma personnalité (la seconde explication lui semblant bien plus plausible) ?

Tout ça pour dire aux mères, futures mères, ou enfants de mères qui ont mangées des chips durant leur grossesse : arrêtez de culpabiliser sur ce qui c’est passé pendant cette grossesse (et après aussi). C’est la faute aux hormones, puisqu'il faut un coupable, et puis c’est tout. Et puis on fait ce qu’on peut (surtout avec des nausées).

 

 

 

 

Et la photo du jour qui n'a rien à voir avec le sujet: le flamand rose (qui n'hésite pas à passer ses envies de crevettes lui!)

Sujet pas si simple à traiter en photo car vite kitchounet (qui vire au kitch quoi).

Pour voir les autres images de la série, vous pouvez cliquer là:

blog/photos-cat-354130-1948682152-couleur.html

 

 

 

 

Et toujours un peu plus d'actualités sur la page facebook du site :

 

https://www.facebook.com/pages/Chroniques-dune-m%C3%A8re-au-foyer-mais-pas-que/1406337782921699

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

CHRONIQUES D'UNE MÈRE AU FOYER MAIS PAS QUE.

 



25/05/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres