chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- FLORILEGE (mots d'enfant). 13-12-11. C’est joli comme date.

 

 

Pour ce qui sera sans doute la dernière chronique de l’année, je vous livre deux trois « bricoles maison » gardées sous la main pour l’occasion (ne me remerciez pas : ce sont les filles qui font l’essentiel du boulot !)

 

Commençons avec Lili-Puce qui joue ingénument avec sa sœur: « Viens Fafa, je vais te trainer par terre !... »  

Suite à l’intervention vive de sa mère prise d’un doute quand à l’utilité de ce jeu (effet serpillère, gamelle, habits déchirés, renversement de meubles… en devenir), elle lui propose alors: « Bon ben viens, je vais te trainer debout. »

Que dire ? En progrès ?...

En même temps, elles ne sont, sans aucun doute, pas les seules à tester leurs limites. Récemment, Princesse-Fafa me confiait : « Ma copine, elle fait les z’andouilles !!! »

C’est rassurant. Si, si.

 

Voici également une maxime de Fafa sur laquelle je vous laisse librement méditer (vous n’avez apparemment rien d’autre à faire): « Quand tu te fracasses tu te ramasses…et quand tu te ramasses, tu te fracasses ». En tout cas, ça a l’air grave, mais comme ça rime, ça passe (ou ça casse?)

 

De son côté, Lili-Puce a d’autres soucis. En se réveillant ce matin, gravement, elle m’annonce: « Maman, cette nuit j’ai rêvé que tu m’avais disputé…non mais quand-même j’ai bien dormi !... »

Ça fini bien alors ! Visiblement, même si son inconscient (et sa mère) semble la tourmenter, ça ne l’empêche pas plus que ça de profiter de la vie…et/ou de la nuit !

 

Juste pour que vous ayez une idée de ce que je subis, moi, de mes filles, sachez que Princesse-Fafa viens me chanter sournoisement sous mon nez la chanson des Schtroumpfs pour que je me la trimballe toute la journée en psalmodie débilisante dans la tête ! Je vous l’avais dit: sournois ET limite sadique !

 

La leçon de physique du jour nous vient également de Fafa, fort en forme ces derniers temps. Suite à The famous question du « pourquoi, quand la terre tourne et qu’on a la tête en bas, on ne tombe pas ??? Hein, dis, pourquoi ?!!! », je me lance dans l’explication de la pesanteur et théorie de la gravité, etc, etc… 

- Maman (mais pas que): …donc, dans l’espace, dans une navette spatiale par exemple, on vole, et les objets aussi, on est en apesanteur. Mais sur la terre, si tu lances une pomme, au pire elle te retombe dessus, au mieux, elle tombe par terre… tout ceci grâce à la pe…(santeur) 

- Princesse-Fafa : …LOUSE !!!

Grace a la pelouse donc. Ça valait bien la peine d’expliquer !

 

Moralité, Voltaire avait encore et toujours raison : « Il faut cultiver son jardin », sinon, on risque gravement de tout foutre en l’air !!!

 


 

 Princesse-Fafa en semi-apesenteur…

 



13/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres