chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- Ou comment se reprendre le poteau.

L’abri, pour ma 205 est un peu étroit.

J’avais déjà malencontreusement explosé mon rétro sur le poteau en ferraille du milieu (celui qui soutient le tout), m’exposant à une suite d’aventures farfelues, quand je décide, quelques mois plus tard, d’effectuer quelques manœuvres afin de pouvoir ouvrir ma portière placée trop près dudit poteau. Manœuvres malencontreuses elles aussi (on s’en doutait): la voiture est maintenant totalement collée au poteau.

Tiens, si j’appelais mon père. Ca tombe bien, pour une fois, je suis chez moi: j’économise un coup de fil !

 

On étudie la situation. Il est tard (dans les 23 heures).

Il essaie de manœuvrer à son tour: oui mais non. Rien n'y fait.

On cherche un plan B: déboulonner le poteau !

En fait, ça ne va pas être trop possible: il est cimenté au sol, et puis, tout de même, c'est lui qui tient tout.

Plan C: emprunter une girafe ! Non, pas le gentil animal qui serait bien en peine avec ma 205 et ses problèmes débiles, mais une girafe de garage.

Ça tombe bien, on en a une à coté (ça c’est vrai que ça tombe bien: ce n’est pas tout le monde qui a ça à porté de main à 23 heure du soir).

Ainsi donc, on l’a soulevée, et déplacée, centimètre par centimètre…et ça a marché !!!

 

J’ai dorénavant une maxi éraflure vert sapin sur ma carrosserie…

...JE NE SUIS PLUS A ÇA PRES...

 



20/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres