chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- VOLTAIRE A OMIS DEUX TROIS DÉTAILS. 06-05-2011.

 

Alors effectivement, notre ami Voltaire a fait dire par Candide que pour trouver son bonheur (je résume un peu, hein), «...il faut cultiver son jardin ».

Sauf qu’il ne dit pas tout, et que c’est du boulot, et qu’on est content aussi quand ça s’arrête !

Bon, pour tout dire, on s’est attelé à la noble tâche de refaire entièrement l’extérieur: plantations et gazon (on n’avait pas le choix non plus, il n’y en avait quasiment plus), sauf qu’entre temps, on s’est rendu compte qu’il était tout aussi futé de rajouter l’arrosage automatique.

On s’était donné quelques semaines, en gros, on a mit trois mois...

 

Coté plantations, ce n’est pas tout d’avoir quinze oliviers à la maison, c’est somme toute un brin répétitif, on s’est dit qu’on allait aussi rajouter plein d’autre choses.

Alors, il parait qu’un homme qui plante un arbre ne peut pas être mauvais. Au moins, avec tout ce que Mon’Homme a planté, je suis aujourd’hui tout à fait rassurée sur sa moralité.

Par contre, je serais tout de même intéressée de savoir si ça marche aussi pour une femme qui planterait des arbustes ?! Ne serais-je que pas trop mauvaise ou qu’à moitié bonne ?

 

Quoiqu’il en soit, Le Bon* a dit: « Le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi… tu creuses. ».

Du coup, n’ayant aucunes armes de guerre à la maison (le pistolet à eau s’est même enrayé) on a bêtement dû creuser tout les deux et pour tout vous dire, au premier trou, on y met toute son énergie, au deuxième, on commence à savoir ce que c’est, on commence donc aussi à se ménager…au douzième, la pluie commence à tomber, dans un sens ça ramollira la terre, mais d’un autre coté, vous avez juste envie de rentrer vous faire couler un bon bain et d’aller vous mettre des pansements sur chaque ampoule et pleurer un peu aussi à la rigueur.

Ça me fait penser que j’ai gardé aussi plein de boutons bien démangeant, un bon mois, sur la main droite uniquement (du genre qui vous réveille la nuit tout de même). Urticaire à la pelle peut-être (je n’aime pas creuser, c’est sûr), ou prémices d’une maladie très orpheline (vous pouvez m’envoyer toute sorte de dons si ça vous amuse, pour les pathologies rares, ça se fait. Par contre, n’envoyer plus rien à planter SVP).

 

Quoiqu’il en soit, maintenant c’est fait, et on aura en plus des 15 oliviers : 3 cyprès, 3 lauriers sauce, 2 figuiers, 2 néfliers, 2 arbousiers (arbre qui fait des fruits genre fraises tagada: trop mignon), 1 cerisier, 1 palmier, 1 mirabellier, 8 photinias, 8 lauriers roses (ou rouge, ou abricot…), 6 pittosporums, 2 jasmins, du romarin, de la lavande, des fleurs, des tomates, des mauvaises herbes, des trucs qu’on ne se souviendra même plus ce que c’est, etc, etc…

 

 

* Il s’agit bien entendu de Clint Eastwood (mon héros depuis mes dix ans, ex aequo avec Harisson Ford) dans « Le Bon, La Brute et le truand ». Du coup, pour passer le temps en creusant, je me rejouais la scène du cimetière … sauf que personnellement, je n’ai trouvé aucun trésor...mais en ai planté tout plein !

 

 

Non, ceci n'est pas une photo de notre jardin.

 

La plantation de cerisiers investie par Lili-Puce.

 

Et sa version plus...surréaliste:

IMG_6254nb.jpg

 

Plus d'images en superpositions sur le site photo:  .blog4ever.com/photos/les-vibrantes-1

 

.

 

 



09/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres