chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- INDICES. 08-12-2010

 

Il y a des indices qui ne trompent pas.

 

Ainsi, comment savez-vous que vous élevez vos enfants à la dure ? Tout simplement lorsque vous les entendez hurler leur enthousiasme dans les toilettes: « Ho ! C’est tout doux le papier ! C’est agréaaaable !!!... ». Votre marque habituelle étant en rupture de stock, vous avez été forcée d’investir dans du triple épaisseur molletonné pour fesse de luxe. Profitez les filles, ça ne va pas durer !

 

Comment savoir si votre enfant a de solides notions de catéchisme ? Très simple, demandez lui (à peine trois ans effectivement) si elle connait le nom du bébé sauvé des eaux par une jeune princesse égyptienne, et qui sera, mais bien plus tard, magistralement interprété par Charleton Heston (vous lui en donné, bigre, des indices); elle vous répondra: « Oui, c’est Maurice ! ». Heu, presque: Moïse/Maurice, ça se tient.

Bon d’accord, elle a un alibi: son arrière grand père s’appelle Maurice, alors, c’est sans doute une erreur mnémotechnique...ou un hommage...

 

Comment savoir si le père de vos enfants est un bon père (genre, fort mais prévenant, autoritaire mais tendre, et autres poncifs.). Très simple, il vous suffit de lui laisser, pour une fois, la noble tache de finir le bain aux filles, chaires de sa chaire (toujours bien présenter la chose), et le voir s’en tirer pas trop mal (ses habits ne sont pas totalement trempés, c’est un signe), et vous rendre compte avec émerveillement, qu’en plus, il est attentif et attentionné: il a sorti le sèche-cheveux. Comme la plus petite les a à moitié mouillés, elle ne prendra ainsi pas froid en sortant…Bon, en fait, pas du tout, il a bien sorti le sèche-cheveux, mais pour finir de sécher la cloison de l’entrée qu’il vient juste de monter et de repeindre ! Bon, de toute manière on avait décidé de les élever à la dur (voir pour le PQ), et puis, à défaut d’avoir un  père parfait, au moins, il est bricoleur (et ça sert toujours)…Lili-Puce, quand à elle, a une otite et un début de bronchite…mais ce n’est peut-être pas lié…la cloison, par contre, est fort réussie...

 

Dernier indice : comment savoir si vos enfants vivent bien avec leur époque ? Très simple; vous écoutez la flute enchantée de Mozart et leur expliquez que Papageno, l’homme oiseaux, joue sur une sorte de xylophone magique…et la plus petite de s’écrier: « Mais il est où mon xylo-phone portable à moi* ? » ??? Oui alors, l’ère des portables, c’est "légèrement" après Mozart mais bon, un peu de cocasserie dans ce monde de portables de brut…

*référence à son xylophone à roulette en fait (pas si bête ma môme).

 


 

Plus d'images sur le site photo:  blog4ever.com/photos/portraits-studio

 

.



06/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres