chroniques (en)caustiques

chroniques (en)caustiques

- VTT (4)...on ne fait que ça ou quoi ?! 28-07-03.

 

Lorsque la patafix et les gants Mapa commencent à fondre sur leurs supports on peut en déduire qu'il fait fort-fort (trop) chaud. Pour les incultes, la patafix est une patte qui sert à coller les cartes postales- ou autres- sur les murs -ou autre.

 

Du coup, le week-end dernier, on est parti chercher un peu d'air frais en hauteur au dessus de Digne pour une "ballade" en VTT avec un ami de Mon'homme.

A dire vrai, de l'air frais, il n'y en avait pas plus qu'en bas et la ballade en question était désignée à l'office du tourisme comme piste noire avec 1000 m de dénivelé sur 4h30 (rien de bien rafraichissant donc).

Bon les gars ont été sympas, ils sont venus me chercher en voiture vers le 800ème mètre, plus ou moins. Mais le problème n'est pas là.

En effet, on a comme qui dirait un peu traîné dans la nature vu que Mon'homme a, ce jour là,  réussi à crever, tout de même, cinq fois !!!

 

Son copain savait qu'il avait chargé son vélo avec un pneu crevé mais Mon'homme ne l'a, lui, découvert qu'après ses premiers mètres de pédalage. Et puis, première grosse descente, et  deuxième crevaison... Deuxième TRES grosse descente (perso, je l'ai faite à pied), troisième crevaison violente et du coup, très grosse gamelle de Mon'homme (entorse à l'épaule droite pour être exacte). Là on n'avait plus de chambre à air neuve (et Mon'homme, plus d'épaule), et multi-trous dans le caoutchouc, on a dû mettre bien trois quart d'heure pour réparer, le temps d'entendre la sirène des pompiers et de vérifier que les canadairs n'allaient rien nous larguer dessus (même pas peur). Et puis, on a roulé un brin, le temps de voir que la réparation n'avait pas tenue donc re-réparation sur ancienne chambre à air (passionnant tout ça, hein).

On a donc fini sur une montée de la mort (oui, c'est vrai je me suis un peu arrêtée avant la fin, mon pneu ne l'étant pas - crevé - mais moi si) et retour à la maison où en déchargeant le vélo on a découvert qu'il était... à plat... pour la cinquième fois...donc.

Voilà, à vous de faire mieux... (en même temps, il ne faut pas non plus vous sentir obligés).

 

 

 

Je vous le disais bien: il fait chaud !!!



11/06/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres